De Paihia à Mangawhai, Northland

Ces derniers jours de marche nous ont révélé une variété incroyable de paysages que la Nouvelle-Zélande a à offrir. Nous avons marché dans le lit d’une rivière au milieu de la forêt, longé des plages splendides, traversé un estuaire (après la boue, nos pieds étaient ravis de découvrir la vase) et rencontré des gens très accueillants. Nous avons désormais parcouru 449km et la partie dans la région du Northland s’achève. Nous entamons demain la deuxième section : Auckland, ville que nous devrions atteindre le 19 novembre.

Traversée de 10min en ferry.

Le sentier nous fait parfois longer la route. Ce ne sont pas les moments les plus drôles du voyage mais on devrait moins marcher en bord de route après la ville d’Hamilton.
La récompense après 28km de marche.
On pourrait facilement s’imaginer arrivant dans un village de hobbits.
La pluie cesse un peu, ce qui nous donne l’occasion de reprendre des forces.
Même sous la pluie, les arbres et les forêts continuent de nous impressionner.
Aux entrées et aux sorties des forêts, il faut nettoyer ses chaussures en retirant le maximum de boue et en les désinfectant avec les produits mis à disposition. Il y a une maladie qui détruit les magnifiques Kauri et ils essaient de limiter les dégâts.
Le genre de panneau qu’on aime trouver après une rude journée en forêt sous la pluie, même s’il reste encore 3km pour atteindre le camping.
Départ de Whananaki. Que va nous réserver cette nouvelle journée ?
La découverte de superbes plages ! On ne se lasse pas de la beauté des côtes néo-zélandaises.
On s’arrête dans un café pour commander deux burgers. Le monsieur qui y travaille discute avec nous et nous dit: « Ne restez pas à la terrasse du café. Prenez vos burgers et allez les manger 200m plus loin sur la plage. Cela reconfirmera les raisons pour lesquelles vous êtes venus marcher ici. » Il avait bien raison.
Dans la même journée, on découvre également une autre forêt.
Merveilleux accueil chez Hugh et Rose, un couple à la retraite. Ils ont eux aussi parcouru le Te Araroa il y a 3 ans et reçoivent les marcheurs pour une somme de 6 euros. Nous sommes immédiatement invités sur leur terrasse pour discuter, boire thé, limonade et manger des scones et des cookies.
Départ de chez Hugh et Rose dès 6h30 du matin afin de pouvoir traverser l’estuaire à marée basse.
Ocean Beach
Les collines dans le lointain paysage sont notre objectif.
Bream Head. On gagne de l’altitude.
Les néo-zélandais aiment dire qu’il peut y avoir 4 saisons dans la même journée. On confirme que le temps varie énormément d’une journée à l’autre.

Arrivée à Mangawhai. La première section, Northland, est finie. Il en reste 11.

4 pensées sur “De Paihia à Mangawhai, Northland

  • 13 novembre 2017 à 18 h 01 min
    Permalink

    Vous avez pu vous baigner dans l’océan ou vous êtes juste passés à côté sans vraiment vous y arrêter ?
    C’est quoi des Kauri ?

    Répondre
    • 13 novembre 2017 à 18 h 32 min
      Permalink

      Non, pour le moment pas de baignade. Les Kauri sont en photo dans l’article précédent. Ce sont des arbres immenses qu’on ne trouve qu’ici.

      Répondre
  • 15 novembre 2017 à 18 h 54 min
    Permalink

    une question pour Tristan
    est-ce que tu pense te raser ?? ou veut-tu voir si en arrivant au bout du chemin tu marche sur….ta barbe !!
    dommage de pas se baigner avec ces belles plages
    allez encore une question: longueur de la passerelle ??

    Répondre
    • 20 novembre 2017 à 22 h 34 min
      Permalink

      Non,je ne pense pas me raser !!! mais c’est sur qu’elle pousse tres vite ! et en fouilli !
      Cette passerelle etait tres longue, je pense au moins 200m !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *