Stratégies pour se tenir chaud la nuit

Notre voyage pour les îles Lofoten approchant, je vais vous expliquer comment nous allons nous tenir chaud la nuit ! Non, ça ne sera pas un article coquin mais une présentation de notre équipement pour la nuit !

Pour faire le bon choix, il a fallu considérer les paramètres suivant :

  • le confort : les nuits seront fraîches, en gros entre 5 et 10 degrés. Peut-être moins si nous ne sommes pas chanceux avec la météo.
  • le volume pris dans le sac : Jenni a un sac de 60L et moi un sac de 45L. Il faut que tout rentre dedans ! La répartition des sacs sera telle que que je récupère tout ce qui est dense (et donc lourd, principalement, la nourriture, le matériel de cuisine et la tente) et Jenni, tout ce qui est volumineux mais pas trop lourd (tout pour le couchage et les vêtements). Elle aura aussi à porter son appareil photo !
  • le poids : pendant notre semaine de vacances, on va grimper dans les fjords norvégiens et les pentes sont raides ! On passe du niveau de la mer à 600m (et jusqu’à 1000m d’altitude) très rapidement. Donc le moindre gramme sauvé est un petit soulagement pour nos épaules.
  • le prix : le nerf de la guerre ! Plus le matériel est léger et performant, plus il allège considérablement le porte-monnaie…

Matelas sol décathlon (ou D4 pour les intimes) Forclaz Air

IMG_1615bJe possède 2 matelas de sol pour la rando, tout deux étant des matelas « auto-gonflant ». Après quelques années d’utilisation, bien que légers et pratiques, je ne les trouve pas assez épais (si je dors sur le côté, ça me coupe la circulation dans le bras) et assez volumineux dans le sac. Il faut aussi dire que je ne les ai jamais trouvés « auto-gonflant », il a toujours fallu que je les gonfle moi-même. Ou alors « auto-gonflant » avait-il une autre signification ? Nous avons donc décidé de les remplacer. D4 gonfle

Nous avons investi dans deux matelas de sol D4 Forclaz Air, http://www.decathlon.fr/forclaz-air-id_8298497.html. Un poil lourd (550gr) mais le gain de volume dans le sac à dos est indéniable (à peine 1.5L !).
Qui plus est, il offre un certain confort car il est assez épais (et donc bien isolant du sol froid) et moelleux ! Le rapport qualité prix est donc imbattable car pour avoir un produit de meilleure qualité, il faut compter double dans une autre marque.
Ce matelas a par contre un autre désavantage, c’est qu’il faut 5 bonnes minutes pour lui retirer tout l’air et le rentrer dans son sac de transport. Il ne faut pas être pressé en somme…

Oreiller gonflable Sea-to-Summit Aeros Premium

IMG_3188Après des années d’essai, j’ai aussi réalisé que je ne pouvais pas dormir sans un oreiller. J’ai essayé de dormir sur des pulls ou des polaires mais à chaque fois, ça n’allait pas, je n’avais pas le bon support pour le cou ou pour la tête. Pour 1 nuit ou 2, généralement, ça n’est pas un drame. Pour une semaine, j’ai voulu trouver une solution et j’ai donc essayé un oreiller gonflable l’autre jour dans le Pays de Galles. Et ce fut une révélation ! J’ai acheté l’oreiller gonflable Sea-to-Summit Aeros Premium, http://www.seatosummit.co.uk/products/pillows/aeros-premium-pillow/ (aucun lien avec ma profession…). En plus d’être super compact (voyez plutôt sur la photo, comme dirait Coluche, il tient dans la main !)IMG_3194, il est aussi très confortable et ce quelque soit la position prise pendant la nuit. Sa forme permet de bien se le caler sous la tête et le cou, surtout si vous dormez sur le cote (l’oreiller entoure l’épaule). Autre fonction très maligne, cet oreiller a une double valve, 1 pour le gonflage (en 3 souffles il est tendu au maximum !) et 1 pour le dégonflage. Mais le détail qui fait une énorme différence, c’est le petit bouton qui permet d’ajuster le niveau de gonflage et permet d’avoir l’oreiller moelleux si on préfère.

IMG_3192IMG_3191

Au passage, Sea-to-Summit est une compagnie que j’aime beaucoup. Il s’agit d’une petite compagnie australienne qui fabrique de l’équipement de rando léger et très pratique. Le nom vient de la première expédition que les deux collaborateurs qui ont lancé la marque ont fait ensemble : ils sont allés gravir l’Everest en démarrant leur expédition dans la mer, plus précisément dans la baie du Bengale, http://www.seatosummit.co.uk/company/

IMG_3193

Sac de couchage

Enfin, nos deux sacs de couchage ont une température de « confort » assez similaire, proche de 0 degré C, un volume assez similaire (les deux nécessitent un sac de compression pour réduire au max le volume) mais le poids varie.IMG_3220 C’est dur de se fier a la température de confort car chaque individu va réagir différemment. Je reviendrais dessus après notre semaine en Norvège car il est dur de se faire une idée après juste deux nuits au Pays de Galles, même si ces dernières étaient assez fraîches. Dans tous les cas, s’il ne fait pas très chaud dehors, il faut être prêt à dormir avec une polaire et des chaussettes dans son sac pour s’assurer de ne pas se réveiller en grelottant au milieu de la nuit. Il faut aussi avoir chaud avant de rentrer dans son sac : le sac garde la chaleur, il ne nous réchauffe pas.

Sac de couchages: Millet camp de base, 1.1kg, température de comfort annoncé à 1degC, http://www.millet.fr/base-camp-sac-de-couchage-d-alpinisme-rouge.html, et PHD minic 350, 700g, température de confort annoncée à -2degC, http://www.phdesigns.co.uk/down-sleeping-bags

 

Nous avons testé nos matelas, sac de couchage et oreiller le week-end dernier au Pays de Galles pendant deux nuits assez fraîches. Voila ! Maintenant vous savez tout sur le couchage AVANT de partir 1 semaine ! On verra bien ce que ça va donner sur 1 semaine !

IMG_3216

3 pensées sur “Stratégies pour se tenir chaud la nuit

  • 7 juin 2016 à 9 h 12 min
    Permalink

    Je connais bien d’autres moyens pour se réchauffer … enfin bon !

    Répondre
    • 21 juin 2016 à 11 h 07 min
      Permalink

      L’article est écrit mais on attend la fin du compte rendu « voyage » avant de le mettre 🙂 Merci pour le lien, le matériel Exped est souvent parmi les plus légers. Au final, on est content de nos matelas D4 et on verra combien de temps ils vont tenir par contre ! et l’Islande, c’était bien ? tu m’envoies des photos ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *