Randos autour de Talgarth

Nous avons profité de la participation de Tristan à un trail (cliquez ici pour en savoir plus sur la course) pour aller nous promener dans le parc national du Brecon Beacons pendant 1 jour et demi.

Le samedi après-midi nous sommes directement partis du centre de Talgarth. Nous avons d’abord mangé dans un petit café traditionnel au bord de la rivière Ennig, La table du boulanger (The baker’s table). L’accueil y était fort sympathique et une carte tout à fait convenable est proposée pour un casse-croûte simple, rapide et bon. Le café est construit à l’intérieur d’un moulin à eau qui peut également se visiter. La région offre un choix varié d’activités : tour en planeur, randonnée pédestre et équestre pour en citer quelques-unes.

Nous avons choisi d’aller marcher dans les bois à la découverte des cascades de la région. Nous avons marché environ 3 heures dans la réserve naturelle Pwll-y-Wrach. La cascade la plus connue est nommée Le bassin des sorcières.  La légende raconte que la piscine naturelle était utilisée pour mettre à l’épreuve les femmes accusées de sorcellerie.

le bassin des sorcières

Nous avons étendus notre marche jusqu’à l’aérodrome d’où nous avons vu les avions tractant des planeurs décoller. Cette première marche a été tout à fait agréable et relaxante.

Les moutons

dimanche-gps

Le dimanche nous avons fait une marche un peu plus longue. Pour cela, nous avons conduit jusqu’à Pengenffordd et nous nous sommes garés au parking de l’auberge « le Castle Inn » car c’est de là que part le sentier. Nous avons fait une boucle de 14.7km pour aller découvrir les collines et les ruines d’un château, le Castell Dinas Brân.

Ce qui est impressionnant dans cette région, ce sont les différentes couleurs très contrastées des paysages. En effet, les Black Mountains portent bien leur nom. La terre est couleur ébène, l’herbe verdoyante et en mars, la neige résiste toujours à certains endroits.

 

Black Mountains

Nous avons donc marché jusqu’au point culminant du massif, le Waun Fach (bon, seulement 811 mètres) mais à ce moment nous étions sous le brouillard donc nous n’avons pu faire d’autres photos que plus tard dans la journée.

Etant passionnée par le monde équin, j’étais ravie de pouvoir m’approcher et photographier les poneys gallois qui, eux, restaient méfiants à ma présence. En effet, ces équidés vivent à l’état sauvage, en semi-liberté, depuis des siècles (vraisemblablement depuis l’époque romaine). Ils règnent reclus sur ces collines et le climat gallois n’étant pas connu pour sa clémence, ces poneys sont particulièrement connus pour leur robustesse.

IMG_1537c

les poneys gallois

Enfin, cette marche se termine avec les ruines du château nommé Castell Dinas Brân. A l’origine c’était un château médiéval datant du XIIIème siècle et il fut construit pour repousser les anglais voulant envahir les terres galloises. Bien avant le château, il y avait un fort datant de l’Age de fer (600 ans avant JC) mais ses vestiges ne sont plus visibles de nos jours.

Castell Dinas

Cette marche est vraiment plaisante et offre de belles vues panoramiques quand le brouillard se dissipe. Cependant, le climat imprévisible fait aussi tout le charme du Pays de Galles.

5 pensées sur “Randos autour de Talgarth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *